Edito septembre 2022

Lettre aux Eglises
mains avec enveloppes

Comme chaque année, les Eglises locales voient des changements dans les postes pastoraux début juillet. Départ en retraite ou vers une autre région, mouvement interne dans la région, arrivée depuis une autre région : c’est une valse de déménagements !

Ces mouvements entrainent des modifications pour les Eglises locales : certaines se préparent à accueillir un/une pasteur.e après un temps de poste vacant, d’autres se préparent à vivre une ou plusieurs années sans pasteur.e.

Des membres engagés changent également d’endroit pour diverses raisons, professionnelles ou personnelles, et les Eglises locales sont amenées à discerner de nouvelles personnes pour les activités qu’elles portent.

Dans son ministère, l’apôtre Paul passait du temps dans les communautés locales puis il repartait vers une autre. Ses lettres en attestent, dans lesquelles il encourage les Eglises, avec son langage de l’époque : « Travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, car Dieu agit continuellement parmi vous pour vous rendre capables de vouloir et d’accomplir ce qui est conforme à son propre plan. » Ph 2,13. « J’oublie ce qui est derrière moi et je m’efforce d’atteindre ce qui est devant moi. » Ph 3,13. « Soyez toujours joyeux d’être unis au Seigneur » Ph 4,4.

Quel que soit le lieu où nous sommes, quelles que soient les personnes engagées avec nous, nombreuses ou pas, notre vocation personnelle et communautaire nous est donnée par Dieu et c’est lui qui nous « rend capable de vouloir et d’accomplir… » la mission qu’Il nous confie.

Je vous souhaite une bonne rentrée, à chacune et chacun, dans la joie d’être unis au Seigneur.

Anne-Marie Feillens